g a l e r i e  d' a r t  &  d' o b j e t s
n o m a d e

Raâk

...Que la création m'ait fait naître à moi-même, cela est certain, mais que cette création garde-fou ait pu me sauver de l'abîme demeure pour moi une énigme, car quelque part, l'on ne peut qu'être inconsolable, éternellement... À moins que...
(extrait du recueil "Naître à soi-même" de Raâk, éditions L'Amateur)

Raâk s'installe à Paris à l'âge de 16 ans. Elle écrit et peint, tous les supports lui sont bons et matières à création : écorces, bois, sable, goémon ou galets des côtes d'Armor... En 1976, alors que sa vie connait une période très difficile, elle découvre dans son quartier un atelier de création libre. Ce sera pour elle une véritable thérapie. Elle façonne alors l'argile, sans cesse, et donne naissance à des personnages étonnants, des étreintes, des corps siamois, fusions de bras et de jambes. La maternité, le passage, le dédoublement du corps sont des thèmes récurents chez elle. La découverte du raku (technique d'origine japonaise de cuisson et d'enfumage des poteries) est une nouvelle révélation.
Utilisant des terres d'origines différentes, elle joue avec leurs propriétés plastiques et chimiques, utilise toutes sortes d'oxydes et de pigments et de techniques d'enfumage (avec des algues par exemple).
Elle est l'auteur de livres-objets extraordinaires avec leur couverture en céramique, de sculptures, de pierres peintes, de tableaux en bois pyrogravés, de créations plus éphémères comme des dessins sur le sable ou des découpages d'algues. " Il y a un univers Raâk : étonnant, dérangeant, voire stupéfiant, souvent monstrueux. Il naît du désir de vie forcené et des pulsions qui hantent l'artiste et qu'elle n'a cessé d'imprimer à tout ce qu'elle convoque, fonde ou façonne." (Guillevic, 1994)

Nom: 
André-Pillois
Prénom: 
Annette
né(e): 
en 1940
Dans le Finistère (France)

Rendez-vous